4eme trimestre 2015

Soutien aux salariés Air France

 

Entre 2500 et 3000 manifestants se sont rassemblés à Bobigny devant le palais de justice le mercredi 2 décembre à l’appel de l’intersyndicale d’AIR FRANCE. Ils étaient venus soutenir les agents d’Air France convoqué au tribunal suite aux « chemises déchirées ».

Une forte délégation de la CGT 76 (300 militants et militantes) ainsi que quelques membres de Solidaires 76 étaient présents. Le dispositif policier n’a pas empêché d’accompagner nos camarades. De nombreux orateurs se sont succédés à la tribune, dont Verveine représentant Solidaires et Yann, le postier de SUD PTT révoqué il y a quelques mois

La date du procès pour les agents d’Air France est fixée au 27 mai.



 

22383268064 878842871d b
  • Nom du fichier : Cp interpro
  • Taille : 101.32 Ko
yes /

Télécharger

22383268064 878842871d b


 

Déraillement TGV en Alsace (infos Sud Rail du 17/11/2015)

Sncf en deuil publi
  • Nom du fichier : Ln adc tgv essai 14nov 1
  • Taille : 383.58 Ko
yes /

Télécharger

Sncf en deuil publi


 

Sncf en deuil publi
  • Nom du fichier : 2015 11 15 cp de raillement tgv eckwersheim
  • Taille : 127.17 Ko
yes /

Télécharger

Sncf en deuil publi


biggrinSCOOP! biggrin


La Direction SNCF présente des listes aux élections !

 

La direction SNCF met intranet à disposition de certains syndicats. 

 

Depuis plusieurs jours, les mails professionnels sont inondés de tracts envoyés par plusieurs syndicats, dont la CFDT. Une quesion que l’on est en droit de se poser est la suivante : comment le fichier des adresses mail a-t-il pu atterrir entre les mains de ces organisations ? La direction l’a-t-elle fourni ? Il semble que la direction trouve cela normal ! Nous ne sommes pas opposés à l’envoi de tracts syndicaux par le réseau intranet. Sauf que la direction l’a interdit. Il y a plusieurs années SUD-Rail a été menacé par la direction de suspension d’utilisation du réseau intranet quand nous avions envoyé une fois un tract, à quelques adresses que nous connaissions en direction centrale. Deux poids, deux mesures. En langage juridique, on appelle cela de la discrimination. Cela en dit long sur le degré de collaboration entre ces gens-là.


La direction fait de la propagande pour l’UNSA Par internet, la direction fait aussi directement de la publicité pour l’UNSA via sa page « SNCF au féminin ». La direction choisit 4 délégués présentés comme « des salariés qui en font plus pour les cheminots ». Pour ces élections la direction SNCF soutient et fait campagne pour la CFDT et l’UNSA. Outre que son obligation de neutralité est violée par la direction, ce soutien n’est jamais gratuit.


Cela nous rappelle la réforme ferroviaire de 2014

 Déjà en juin 2014, ces deux syndicats considéraient que tout était conservé par la réforme et que nous vivions une grande avancée sociale. A l’époque, ces deux organisations ont déjà eu tout loisir pour utiliser avec la direction de la SNCF le réseau interne et envoyer leurs propagande. Pourtant, un an après, la réforme ferroviaire n’a rien amélioré. Pire, le statut est vidé de sa substance (des dizaines de pages en moins en quelques mois). Quant au RH0077, il risque d’être remplacé par une convention collective plus défavorable dès le 1er juillet 2016, si les cheminots ne se mobilisent pas.


Élire des délégués, c’est élire des personnes qui vous défendront,

pas celles qui défendront la direction contre vous.


Comment avoir confiance dans des organisations et des délégués qui prétendent défendre les cheminots contre les réorganisations, la dégradation des conditions de travail, de l’emploi et des salaires, quand elles font alliance avec la direction ?

D’après vous, de quel côté la balance penchera quand vous aurez besoin d’eux ??

Cette alliance avec la direction est contraire à la loi sur la représentativité syndicale.

Cette loi considère comme non représentatif un syndicat qui n’est pas indépendant de la direction de l’entreprise. Pour ces raisons, l’UNSA a déjà perdu sa représentativité à la société Lancry Sécurité, bien connue à la SNCF. La CFDT et l’UNSA la garderont-t-elles à la SNCF ? C’est une question qui mérite d’être posée.


Déjà, à Air France …. 

La CFDT a signé l’accord prévoyant la suppression de 2900 emplois à Air France. Juste avant que la direction de cette entreprise annonce des bénéfices record… Mais il y a une issue heureuse dans ce conflit. Le Canard Enchainé du 4 novembre en donne la substance. Généreusement, le PDG d’Air France a offert un billet AR en classe Première (avec salon et fauteuil-lit) au secrétaire général de la CFDT. Pour remerciements, peut-être ? Les salariés d’Air France apprécieront ….


Entre organisations syndicales, nous pouvons avoir des désaccords, que ce soit avec la CGT, FO ou d’autres. Cela ne nous empêchera pas de rechercher l’unité syndicale pour défendre les cheminots contre les projets de la direction dont les cheminots font les frais. Mais il devient difficile de l’élargir à ceux qui protègent la direction dans le dos des salariés.